Opémiska

Première estimation de ressources

En 2021, QC Copper a réalisé un programme de forage de 20 000 mètres incluant des sondages jumelés et du forage intercalaire. Une première estimation de ressources a été publiée en septembre 2021.

Faits saillants de la première estimation de ressources :

  • 82 % des ressources sont de catégorie M&I : des ressources délimitées dans une fosse avec un degré de confiance élevé
  • 1,58 Glbs éq.Cu @ 0,88 % éq.Cu en ressources M&I et 345,8 Mlbs éq.Cu @ 0,73 % éq.Cu en ressources présumées
  • La fosse de départ à haute teneur, à 1,26 % éq.Cu, offre des perspectives de recouvrement accéléré et une meilleure rentabilité
  • La teneur moyenne est ~4× le seuil de coupure, qui est de 0,2 % éq.Cu @ 3,50 $ US/lb Cu et 1 650 $ US/oz Au

Nouveau gîte de cuivre-or à ciel ouvert robuste – Première estimation de ressources

Catégorie

Tonnage (millions)

Cuivre
(%)

Or
(g/t)

Éq.Cu
(g/t)

Cuivre contenu (Mlbs)

Or contenu (koz)

Éq.Cu contenu (Mlbs)

Mesurées

64,94

0,64

0,32

0,88

918,2

676,6

1 254,9

Indiquées

16,73

0,69

0,26

0,88

255,2

139,0

325,8

Total M&I

81,67

0,65

0,31

0,88

1 173,4

815,6

1 580,8

Présumées

21,35

0,51

0,30

0,73

239,8

209,2

345,8

Note : La viabilité économique de ressources minérales qui ne sont pas des réserves minérales n’a pas été démontrée. L’estimation des ressources minérales pourrait être influencée de façon importante par des enjeux environnementaux, juridiques, fiscaux, sociopolitiques, liés aux permis, aux titres, à la commercialisation, ou d’autres enjeux pertinents, bien que QC Copper n’ait connaissance d’aucun enjeu à cet égard. Les ressources minérales présumées dans cette estimation font l’objet d’un niveau de confiance inférieur à celui qui s’appliquerait à des ressources minérales indiquées et ne doivent pas être converties en réserves minérales. Il est toutefois raisonnable de s’attendre à ce que la majeure partie des ressources minérales présumées puisse être convertie en ressources minérales indiquées en poursuivant l’exploration.

 

Historique d’Opémiska

QC Copper a acquis les propriétés Springer et Perry de la société Ex-In, qui avait acquis les propriétés en 1993 et numérisé les abondantes données disponibles découlant des opérations de Falconbridge. En effet, Falconbridge a exploité les deux mines Springer et Perry, entre 1953 et 1991. Ces mines ont collectivement produit 23 millions de tonnes de minerai à 2,4 % cuivre et 0,3 g/t d’or. En 2021, QC Copper a réalisé un programme de forage de 20 000 mètres et publié une première estimation de ressources minérales conforme au Règlement 43-101 de 81,7 Mt @ 0,88 % éq.Cu de ressources minérales M&I et 21,3 Mt @ 0,73 % éq.Cu de ressources minérales présumées.

La Société prévoit entreprendre un autre programme de forage pour augmenter l’étendue de ses ressources et convertir davantage de cuivre et d’or dans les catégories M&I.

Localisation et infrastructures

Juridiction de calibre mondial à Chapais au Québec. Le Québec offre des incitatifs fiscaux accréditifs intéressants, des procédures d’approbation et d’obtention des permis claires et bien établies, et le Plan Nord du gouvernement du Québec a comme objectif de favoriser le développement des ressources naturelles et l’exploitation minière. La propriété est facilement accessible par des routes en gravier, des chemins forestiers et des sentiers de VTT à partir de Chibougamau. La région est desservie par un aéroport régional situé entre les villes de Chibougamau et Chapais, ainsi que deux autres aéroports situés à Val-d’Or et Rouyn-Noranda, offrant des vols réguliers vers Montréal, Toronto et le nord-est canadien (Nunavik et Nunavut). Les infrastructures locales sont excellentes, puisque le réseau d’électricité est accessible sur le site. À Chibougamau, l’accès ferroviaire est excellent et toutes les infrastructures nécessaires pour transporter de l’équipement, des fournitures et du minerai vers et hors des projets locaux sont en place.

Géologie régionale

Le camp minier de Chibougamau-Chapais est situé à l’extrémité nord-est de la ceinture de roches vertes de Matagami-Chibougamau de la Sous-province de l’Abitibi, dans la Province archéenne du Supérieur. Le secteur de Chibougamau comprend des unités lithologiques datant du Néoarchéen (2730 à 2691 Ma), quelques lambeaux érodés de roches sédimentaires et des dykes de gabbro-diabase datant du Protérozoïque, et une couverture de dépôts quaternaires.

Forage

Les ressources définies lors de la première estimation devraient continuer de croître dans le cadre du programme de forage de suivi prévu en 2022. Voici le modèle pour Opémiska, montrant les ressources délimitées dans une fosse et le potentiel d’expansion

Prochaines étapes : poursuivre le forage pour augmenter l’étendue des ressources minérales à Opémiska et explorer de nouvelles cibles

Dans le cadre des travaux de forage prévus en 2022, l’accent restera sur l’expansion et la découverte et à cet effet, QC Copper a défini plusieurs cibles de forage d’expansion et de découverte pour l’hiver à venir. Ces cibles comprennent :

  1. La croissance des ressources proviendra du forage intercalaire à l’intérieur de l’enveloppe des ressources et des extensions des zones de minéralisation connues (par exemple la zone Saddle, les extensions en profondeur et les veines Est/Sud)
  2. Des cibles aurifères le long de la faille Gwillim incluant Robitaille, Cooke et de nouvelles cibles en terrains moins connus comme au lac Springer et la cible de SMV Sawmill-Levy
  3. Le projet Roger, récemment acquis, représente une zone satellite additionnelle avec un potentiel de croissance.

Compte tenu du modèle géologique de QC Copper et de sa connaissance de la minéralisation existante, il reste beaucoup de place pour accroître ces ressources minérales avec de l’exploration et du forage de définition.

Expansion des ressources – Au-delà de la première estimation des ressources.

Resource Expansion - Beyond the Maiden Resource

Rapports techniques

Inscrivez-vous pour recevoir des mises à jour par courriel